Savez-vous respirer?

respirer

En 2012, 135 travailleurs sont décédés d’une maladie professionnelle reliée au système respiratoire. Les voies respiratoires sont le canal de pénétration le plus fréquent sur les lieux de travail, puisque les polluants se mélangent très facilement à l’air respiré. Une fois inhalés, les produits sont véhiculés par le sang et peuvent provoquer des troubles respiratoires en plus de toucher d’autres organes. Dans certains cas, les contaminants peuvent en venir à obstruer les voies respiratoires

DES EFFETS GRAVE SUR LA SANTÉ

Aujourd’hui, nous savons que certains contaminants ont des impacts graves à long terme sur la santé des travailleurs. Par exemple:

  •   •     l’amiante;
  •   •     la silice;
  •   •     le béryllium.

Les contaminants peuvent prendre plusieurs formes et il est important de les identifier afin de se protéger adéquatement. On retrouve par exemple:

  •   •     la poussière;
  •   •     le brouillard ou les aérosols;
  •   •     la fumée;
  •   •     les fibres;
  •   •     les gaz ou la vapeur.

Principalement, on retrouve trois formes de la matière soit, solide, liquide, gazeux. Un filtre vous protège des solides et des liquides, tandis qu’une cartouche vous protège des gaz. Il est important de posséder les deux si vous travaillez dans un environnement qui combine gaz, solide et liquide.Assurez-vous de bien différencier une vapeur (gaz émanant d’un liquide) d’un brouillard (particules de liquide en suspension dans l’air).

respirer 2

Les utilisateurs de protection respiratoire font souvent face à plusieurs défis dont:

  •   •     Choisir le bon type de respirateur et y fixer les bons filtres ou les bonnes cartouches;
  •   •     S’assurer que la taille du respirateur est adaptée au travailleur;
  •   •     S’assurer que l’utilisateur le porte adéquatement.

PORT DE L’ÉQUIPEMENT

Il n’est pas rare de remarquer des travailleurs qui ne portent pas leur équipement respiratoire de façon adéquate. Le premier objectif est toujours de garantir l’étanchéité du respirateur. Pour ce faire, il faut éviter toute obstruction.

  •   •     La barbe: les employés doivent être fraîchement rasés avant d’utiliser une protection respiratoire;
  •   •     Les lunettes de vision: on ne doit pas porter nos lunettes dans un masque complet, mais plutôt des lunettes adaptées;
  •   •     Un respirateur mal positionné: déposé sur le menton plutôt que sous le menton, il risque de se déplacer;
  •   •     Un respirateur mal ajusté: par exemple, des courroies pas suffisamment tendues.

Il est important de bien connaître son respirateur et les recommandations du manufacturier en ce qui a trait à l’installation et au port de l’équipement.Veuillez noter qu’il existe des exceptions. Les équipements qui ne comportent pas de joints d’étanchéité ne requièrent pas que la personne soit fraîchement rasée. Toutefois, dans tous les cas, la barbe doit être contenue à l’intérieur de l’équipement.

ENTRETIEN DES ÉQUIPEMENTS

Comme n’importe quel équipement, il est important de le conserver en bon état:

  •   •     Inspecter l’équipement avant chaque utilisation afin de repérer les éventuelles défaillances;
  •   •     Entreposer l’équipement conformément aux instructions du fabricant, de manière à le préserver, par exemple, du soleil, des contaminants ou d’une température élevée;
  •   •     Nettoyer l’équipement quotidiennement afin de conserver une bonne hygiène et le bon état de l’équipement;
  •   •     Désinfecter l’équipement avant qu’il soit partagé entre travailleurs.

Peu de gens savent que les employeurs se doivent d’inspecter les équipements des employés au moins une fois par mois.

La protection respiratoire est un sujet fort complexe; c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à consulter des experts lorsque vient le temps de mettre en place un programme efficace.