Mourrir enseveli

mourrir enseveli

En avril 2012, dans l’arrondissement Lachine à Montréal, un travailleur meurt enseveli alors qu’il effectuait des travaux d’aqueduc. Plusieurs mois plus tard, la CSST a conclu à une mauvaise gestion de la sécurité lors des travaux. C’est donc une mort qui aurait pu être évitée.

Cette tragédie n’est qu’un cas parmi tant d’autres. Entre 2007 et 2011, 15 travailleurs ont perdu la vie lors de travaux d’excavation ou de tranchée. Ces deux travaux sont bien distincts, mais les risques potentiels sont semblables.

Une tranchée représente une partie de terrain creusée à une profondeur d’au moins 1,2 mètre et dont la largeur de la base est égale ou inférieure à la profondeur. La largeur de la base se mesure entre les parois excavées ou entre une paroi excavée et une structure. Une excavation indique une partie de terrain creusée à une profondeur d’au moins 1,2 mètre et dont la largeur de la base est supérieure à la profondeur.

UNE PLANIFICATION QUI VOUS SAUVE LA VIE

Bien que le temps soit une denrée rare et que l’économiser soit souvent signe de dollars supplémentaires en poche, pensez à préparer et à planifier le travail. On ne peut improviser ce genre de travaux.

  •      •   Localiser les installations souterraines;
  •      •   S’informer de la nature du sol à excaver;
  •      •   S’intéresser aux contraintes physiques du futur chantier;
  •      •   Sécuriser les constructions voisines;
  •      •   Obtenir les permis, autorisations et ententes nécessaires aux travaux;
  •      •   Choisir l’équipement adapté aux conditions des travaux.

Saviez-vous que les excavations de grandes profondeurs peuvent être considérées comme un espace clos? Les excavations représentent un risque pour les travailleurs, c’est pourquoi la réglementation impose une échelle à tous les 15 mètres.

FAITES APPEL À UN EXPERT

Afin de s’assurer que la méthode de creusage ne représente aucun danger, faites appel à un ingénieur membre de l’Ordre. Ce dernier pourra également certifier que le sol est sain pour effectuer les travaux et pourra réaliser le calcul concernant la pente réglementaire en fonction du sol dans lequel vous exécuterez les travaux.

  •      •   Devrez-vous étançonner ou consolider?
  •      •   Est-ce un sol d’argile, de sable, de terre ou de roche?
  •      •   Le sol est-il humide?
  •      •   L’eau pourrait-elle s’accumuler au fond?
  •      •   Devrait-on pomper cette eau pour éviter que cela n’abîme les parois?
  •      •   Un gaz pourrait-il dégrader l’apport en oxygène dans le trou?

Les mesures de sécurité à prendre avant d’amorcer les travaux sont nombreuses. N’oubliez pas que tous les types de véhicule devraient se situer à plus de trois mètres du bord du trou et tout amas de matériaux devrait se retrouver à plus de 1,2 mètre.

La CSST est intransigeante en ce qui concerne ce genre de travaux. Si les mesures entreprises ne sont pas conformes aux règlements et aux bonnes pratiques, la CSST pourrait demander l’arrêt des travaux et des poursuites judiciaires pourraient être envisagées.

Souvenez-vous, des travaux sécuritaires reposent sur :

  •      •   La formation et l’information;
  •      •   La planification;
  •      •   L’organisation;
  •      •   Le contrôle.

Pour en savoir plus sur la formation tranchée et excavation, consultez nos experts chez SIM.